Numéro de téléphone

01 70 95 68 47

Notre Email

contact@lucas-voyance.fr

Horaires d'ouverture

Lun - Dim : 8h - 22h

Affichage : 1 - 4 sur 4 RÉSULTATS
Spiritualité

QU’EST CE QUE LE VOYAGE ASTRAL ?

Considéré en ésotérisme comme une expérience exaltante, le voyage astral consiste en une dissociation du corps physique d’avec l’esprit, qui mène une existence autonome afin d’explorer l’espace environnant. Mais en quoi consiste ce voyage astral ? Quel est l’intérêt de le pratiquer ? Est-ce sans danger ? En effet, pour les profanes et les personnes rationnelles, il est difficile d’envisage la dissociation du corps physique et de l’esprit, à moins d’être sur le point de mourir. Or, pour ceux qui dominent la méthode de la désincarnation, il est possible de sortir volontairement de son corps. Pour en savoir plus, continuez la lecture jusqu’au bout !

Qu’est ce qu’on attend par voyage astral ?

Pratique réservée aux initiés car pouvant représenter un réel danger pour l’harmonie du corps et de l’esprit, le voyage astral, est décrit comme la dissociation du corps et de l’esprit. Ce dernier, indépendamment du corps physique peut entreprendre une sorte de voyage, consistant en une exploration de l’espace environnant.

L’expérience de décorporation peut être volontaire ou non, et bon nombre de personnes la vivent sans en être conscient. Ceux qui s’en souviennent, décrivent le commencement de la décorporation par une paralysie du corps ou une transe, suivi d’un lâcher prise intense qui permet à l’esprit de sortir du corps. Pendant que l’esprit explore le monde, un lieu pouvant être familier ou totalement inconnu, dans les dimensions dites astrales (d’où le terme « voyage astral »), le corps physique se trouve dans un état de relaxation avancée, comme pour le cas d’un sommeil profond.

Peu importe les termes utilisés pour désigner le voyage astral, tels que : décorporation, dédoublement astral, excursion psychique, expérience hors du corps ou EHC, projection astrale, sortie hors du corps ou SHC, etc. Il s’agit du même phénomène.

La première expérience de voyage astral est généralement déclenchée par un événement ou une situation, si bien que l’esprit a besoin de s’échapper momentanément :

  • Accident causant un choc violent ou certaines maladies qui font endurer au patient une souffrance physique ou morale intense.
  • Absorption de substances particulières comme les drogues hallucinogènes.
  • Arrêt cardiaque avec mort clinique temporaire ou expérience de mort imminente.
  • technique d’hypnose ou méditation qui permet à l’esprit de sortir du corps.

Certaines personnes, souhaitant retrouver la sensation exaltante du voyage astral, ou qui, dans le cadre d’une expérience ésotérique, déclenchent volontairement le voyage astral.

L’intérêt de faire un voyage astral ?

Les raisons qui poussent certaines personnes à faire un voyage astral sont diverses. Il peut s’agir d’une évolution spirituelle, dans le cadre d’une méditation, mais aussi d’objectif purement ésotérique.

Dans le cadre d’une évolution spirituelle, le voyage astral permet au sujet de maîtriser sa propre énergie, de mieux se connaître, d’atteindre la sérénité ou encore de dépasser les obstacles de la carnation

Dans un contexte purement ésotérique, certains médiums ou chamanes, dans le cadre d’une consultation de voyance peuvent entrer en contact avec des êtres désincorporés comme les guides spirituels ou autres êtres de lumière.

En fait, il y a autant de raisons de faire un voyage astral que de sujets qui tentent l’expérience, puisque chacun a sa motivation.

Qui peut faire un voyage astral ?

Contrairement aux expériences involontaires de décorporation qui peuvent arriver à tout le monde, le voyage astral, lorsqu’il est provoqué, ne doit être tenté que par les personnes qui connaissent un éveil spirituel avancé.

S’adonner à l’expérience de décorporation exige un travail assidu, puisqu’il faut disposer des qualités nécessaires pour pouvoir maîtriser les méthodes appliquées pour sortir hors de son corps : motivation, détermination, goût de l’inconnu et passion pour l’ésotérisme. Les personnes trop rationnelles auront du mal à entreprendre un voyage astral, puisqu’il faut faire abstraction de toutes les lois de la physique, prêchées par la science.

Bien que certaines associations affirment que tout le monde peut tenter cette expérience, il faut savoir que c’est une pratique qui peut se révéler dangereuse, avec des effets néfastes pour l’équilibre mental du pratiquant.

Comment faire pour déclencher volontairement un voyage astral ?

Quelle est la méthode appropriée pour un Voyage astral ?

Pour pouvoir provoquer la projection astrale volontaire, il existe plusieurs techniques.

  • La méditation

La méditation est conseillée pour passer à un état de lâcher prise émotionnel intense, afin de permettre à l’esprit, ou à l’âme, de se libérer du corps et des contraintes spatio-temporelles. Le détachement des choses matérielles permet à l’esprit de s’élever et de se dissocier du corps physiques.

  • La visualisation

La visualisation dans le cas d’une expérience de décorporation consiste à se voir hors de son corps. Pour cela, il faut rester allongé sur le lit, les membres bien tendu et alignés le long du corps. Puis en fermant les yeux, on se détend et on se relâche au maximum. Bien qu’on soit dans un état intermédiaire entre le sommeil et l’éveil, il faut garder le plein contrôle sur son esprit. Il faut le focaliser sur une image où l’on se voit flotter au dessus de son corps.

Il est évident que les novices ne réussiront pas à vivre une expérience de décorporation au premier essai. Il faut de la pratique et de la persévérance. Le secret de la réussite d’un voyage astral est la concentration et la relaxation totale, qui sont en réalité, difficiles à atteindre, sans une expérience de plusieurs années.

Les dangers d’un voyage astral ?

Il est vrai que les adeptes d’expériences mystiques clament haut et fort que le voyage astral est à la portée de tous, et qu’il suffit de maîtriser les bonnes techniques pour y parvenir. Des stages sont d’ailleurs organisés pour attirer de nombreux novices.

Toutefois, il ne faut pas ignorer que le voyage astral peut être dangereux pour le pratiquant. Il y a des risques de rupture de cordon, celui qui relie le corps astral (l’esprit ou l’âme) au corps physique. Dans ce cas, l’esprit aura du mal à réintégrer son corps physique et se trouvera coincé entre deux mondes. Pour les communs des mortels, cela aura un nom : la folie.  

Abuser du voyage astral, même si on est expérimenté, peut conduire à une accoutumance, état donné l’état d’exaltation dans lequel se trouve l’esprit. De plus, l’inertie du corps physique peut entraîner de fâcheuses conséquences telles que la fatigue ou sa détérioration.

Il est donc important de bien s’informer, à travers de lectures enrichissantes, afin de découvrir le secret du voyage astral, avant de se lancer dans l’expérience de décorporation.

Spiritualité

Définition du channeling

Le channeling  qui se traduit par « canalisation » en français est une pratique fascinante permettant de transmettre des messages ou des enseignements provenant du monde spirituel. Ceux qui maîtrisent ce don comme les médiums channels sont ainsi en mesure de communiquer avec des êtres supérieurs qui peuvent être des anges gardiens, des archanges, des « maîtres ascensionnés » des divinités ou même des extraterrestres. Faisant partie des arts divinatoires, le channeling permet d’obtenir des réponses sur le présent et sur l’avenir. Sachez qu’il s’agit d’une capacité que chaque être humain a en lui, mais peu sont ceux qui en ont conscience ou qui sont convaincus. Voyons cela en profondeur dans les lignes qui vont suivre.

Le channeling n’est pas à confondre avec la médiumnité

Nombreux sont ceux qui confondent channeling et médiumnité. On pourrait mettre en lumière 2 grandes différences entre ces derniers. La première serait sur le fond : le médium a la capacité de communiquer avec des êtres de l’au-delà, plus spécifiquement des défunts. Alors que le medium channel – comme il a été mentionné en début d’article – est le canal de communication d’esprits « supérieurs » hautement vibrants comme les Êtres de lumière, les entités angéliques, les Guides Spirituels, les esprits «ascensionnés» ou même les extraterrestres.

L’autre différence réside plus dans la forme. En effet, le medium a plus un rôle de divination et de prédiction : il va utiliser ses facultés de médiumnité pour vous prédire l’avenir en affinant souvent ses dons (clair-audience, clair-voyance, clair-sentence…) à l’aide d’outils comme les cartes ou le pendules par ex.

Alors que le médium channel est un Messager : le channel, après avoir élevé ses vibrations pour créer un pont entre la Terre et le Ciel et avoir atteint ainsi une conscience la plus élargie possible, délivre le message tel quel. On pourrait dire que les « Êtres hautement vibrants » utilise son canal. On ne parle pas ici de prédictions mais plutôt de guidance.

2 types de communication par channeling

Le Channel peut alors être un médium pur ou un médium à incorporation :

  • Le médium pur a la capacité de voir et d’entendre les êtres supérieurs comme les archanges, les anges et autres êtres de lumière.
  • Le médium à incorporation laisse une partie ou la totalité de son corps à la disposition des entités invisibles. C’est le cas des médiums parlants, peintres ou à écriture automatique.

L’urgence d’une ouverture de soi-même aux lois cosmiques ainsi qu’à un amour illimité pour surmonter les épreuves est essentiellement le discours mis avant par le channeling. En outre, le channeling est beaucoup plus profond que la voyance.

Plutôt une guidance qu’une voyance

Un médium ordinaire et un médium channel ne transmettent pas non plus la même voyance. Un voyant classique va remonter sur des événements clés du passé pour faire un point sur le présent et éclairer sur le futur grâce à des outils divinatoires ou des flashs. Épaulé par des entités invisibles, le médium channel, quant à lui, est plus dans le domaine de le guidance. En effet, certains channels nés avec ce don se sont consacré à transmettre au monde les messages qu’ils ont reçu en publiant des livres ou à travers l’art.

Parmi les channels les plus connus, on peut citer Jane Roberts, auteur du Livre de Seth qui est l’un des plus anciens. Luis Gasparetto est connu pour être le channel de peintres célèbres comme Monet, Picasso, Rembrandt, Da Vinci ou encore Renoir. Channel de l’entité appelé Abraham, Esther Hicks a coécrit avec son mari Jerry Hicks les lois d’Abraham et la loi d’attraction. Khalil Gibran et de John Lennon ont quant à eux Jason Leen comme channel. D’autres grands noms comme Lee Caroll, Jean-Claude Genel, ou encore Laura Knight-Jazyck sont des incontournables de la littérature New Age.

Le channeling, technique de communication accessible à tous ?

Il est à savoir qu’avant d’être des humains, nous étions tous des entités astrales. En acceptant notre incarnation sur Terre, nous avons aussi accepté d’oublier les capacités extra-sensorielles dont nous sommes naturellement dotés. De ce fait, le moyen le plus courant d’entrer en contact avec nos anges gardiens, les guides spirituels ou encore les archanges se fait grâce à une minorité de personnes qui sont restées sensibles à leur nature profonde et à la présence de ces entités invisibles.

Mais comme nous l’avons déjà dit, chacun d’entre nous possède cette capacité et peut devenir un channel. Il se peut même que le lien avec ces entités invisibles existe déjà sans qu’on le sache. C’est d’ailleurs le cas de nombreux artistes qui sont inspirés par leurs guides de lumière.

Néanmoins, vous n’avez pas besoin d’être un poète, un chanteur ou un peintre pour être en lien avec une entité. Sachez que vos anges gardiens seront là pour vous soutenir dans le développement de cette faculté.

Apprendre à communiquer avec ses Guides sans l’intervention d’un médium spécialiste du channeling est donc tout à fait possible pour n’importe qui. On peut actuellement trouver de nombreux ouvrages, des sites spécialisés, ainsi que des méditations guidées proposant des enseignements et des méthodes pour créer le contact.

Une pratique qui n’est pas sans danger

Pratiquer le channeling avec l’au-delà peut être dangereux et ne doit donc pas se faire au hasard. Votre manque d’expérience peut amener une entité du bas astral à se faire passer pour l’énergie que vous cherchez à contacter. Ainsi, dans les cas les plus graves, on peut noter des phénomènes de hantise et de possession.

Pour que vous ne soyez pas dépassé par la séance, pensez toujours à prendre du recul par une distanciation et du discernement. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser la visualisation afin de créer une forte protection spirituelle. Ou préparer la canalisation à l’aide d’une méditation. L’idée est d’augmenter l’énergie et les vibrations de votre être pour créer le canal. Et après chaque contact, n’oubliez jamais de vous ressourcer pour le recouvrement de vos énergies. A vous de trouver vos protocoles. Vos Guides peuvent vous y aider !

La canalisation comme moyen d’élever ses vibrations

Pour finir, sachez que le channeling est avant tout une activité spirituelle très constructive pour votre propre développement personnel. Bien qu’il vous permette d’obtenir des réponses sur votre situation actuelle ou sur « l’avenir », il faut savoir qu’il ne va pas résoudre tous les problèmes que vous rencontrerez. Ce n’est pas son objectif.

Effectivement, ces guidances sont des messages qui ont pour but de vous guider dans votre vie et surtout dans les épreuves que vous traversez. Ils peuvent être parfois prédictifs sachant que le maître-mot reste votre « libre-arbitre » dans les choix que vous ferez (une des grandes lois spirituelles est que vous êtes le propre maître de votre vie).

Nombreux sont les témoignages de channels qui observent qu’à force de pratique, leur ouverture spirituelle est plus grande et joyeuse. Leurs vibrations plus intenses. En somme, ils sont amenés à atteindre des états d’être proche de l’amour inconditionnel et de Qui Nous Sommes réellement !

Spiritualité

Qu’est ce que l’aura ?

Vous ne vous êtes jamais dit que ce serait génial si vous pouviez déterminer, à travers une chose, le caractère, la santé ou les émotions d’une personne ?Pourtant, c’est tout à fait possible grâce à l’aura.

L’aura est une constituante de l’homme et son identification remonte même depuis l’Antiquité. En quelque sorte, il s’agit d’une émanation, d’un corps éthéré entourant chaque individu. Découvrez tout ce qui concerne ce halo qui enveloppe le corps et qui peut être vu par les initiés.

L’aura concerne tous les êtres vivants

Tous les êtres vivants, qu’ils soient sur Terre ou sur une autre planète, dégagent une certaine quantité d’énergie. La science appuie même cette théorie.

Des chercheurs dans le domaine de la physique quantique (qui est la partie de la physique étudiant les théories sur le fonctionnement des atomes et particules) confirment l’hypothèse selon laquelle l’aura existe réellement.

Grâce à des techniques modernes utilisant la bio-électricité, il est désormais possible de détecter une émanation énergétique provenant d’un être vivant. Parmi ces techniques, la photo Kirlian est l’une des plus fiables. Elle repose sur le principe de l’électrographie en enregistrant les énergies. Pour ce faire, un objet est installé sur une feuille de film et sous celle-ci, on place une plaque de métal. Ensuite, le tout est chargé en électricité.

La tension électrique qui en découle produit une décharge qui relie l’objet à la plaque. Cette décharge en question est gravée dans la feuille de film et est caractérisée par des dessins de lumières colorées.

La technique par la photo Kirlian ne s’applique pas uniquement aux objets inertes. Le corps d’un individu émet aussi de l’énergie et, grâce à cette technique, il est possible de l’identifier.

Qu’est-ce que l’aura humaine ?

Lorsqu’on parle d’aura humaine, il s’agit des énergies qui émanent du corps. Elle est représentée par un champ énergétique entourant l’Homme. Ce champ définit tout ce qu’un individu est et représente. De même, le mode de vie et l’écosystème de cet individu influent également sur ce champ énergétique.

En ce sens, on se demande si l’aura en dit long sur une personne. Ces énergies émanant d’elle sont assez significatives et caractérisent son état émotionnel et mental. En d’autres termes, l’aura est le caractère d’un individu.

L’aura est aussi la représentation de l’état de santé d’une personne. Grâce à elle, les initiés dans cette science ésotérique peuvent faire un examen complet de votre condition physique. Elle permet de détecter par exemple une maladie qui commence à se mettre en place avant même que les symptômes n’apparaissent.

Ayant l’aspect d’un halo coloré, l’aura est de forme ovoïdale et entoure le corps de tout individu. Elle est constituée de couches entre lesquelles passe l’énergie vitale. Le corps d’une personne interagit avec chacune de ces couches. Cela se produit à travers les chakras.

Pour l’homme, l’aura est caractérisée par sept corps qui dégagent chacun un champ d’énergie, d’où les différentes couleurs. Si vous ne pouvez pas le visualiser, imaginez que vous êtes un ensemble de poupées russes. Les couches les plus petites partant de votre corps sont entourées par celles qui sont plus grandes.

Le champ énergétique d’un individu est constitué de trois couches internes. Le corps astral est à la quatrième couche et les énergies qui représentent l’esprit sont les trois dernières couches externes.

Comment sentir l’aura ?

Si vous êtes une personne sensible aux choses qui l’entoure, il vous sera plus facile de sentir l’aura que de la voir. En termes de capacité psychique, on appelle cela la clairsentience, la capacité de ressentir et de percevoir au-delà du domaine matériel.

Les mains sont les outils les plus simples pour ressentir les énergies subtiles. Vous aurez besoin d’un espace calme et d’un temps ininterrompu pour cet exercice. Voici les étapes.

  1. Commencez par vous asseoir dans une position confortable, le dos soutenu par une chaise et les pieds bien à terre. Fermez les yeux et connectez-vous à votre souffle. Sentez votre respiration qui entre dans votre corps, bouge à travers et le quitte. Suivez votre respiration pendant un petit moment.
  2. Les yeux fermés, frottez-vous vivement les paumes des mains pendant environ 20 à 30 secondes.
  3. Étendez les mains devant vous, les coudes légèrement pliés, les paumes face à face à environ 30 cm de distance.
  4. Très lentement, rapprochez vos mains sans vous toucher.
  5. Toujours lentement, écartez-les de nouveau. Faites-le doucement et prêtez attention à ce que vous ressentez dans l’espace entre vos mains.
  6. Répétez le processus, rapprochez lentement les mains et séparez-les lentement. Continuez les yeux fermés. Si vous vous sentez distrait, connectez-vous de nouveau à votre souffle. Remarquez le souffle lorsqu’il entre dans votre corps, lorsqu’il se déplace à l’intérieur et lorsqu’il le quitte. Cela vous connectera à nouveau à la terre et stabilisera votre attention.
  7. Répétez le processus d’éloignement et de rapprochement des mains. Notez toutes les sensations, images et pensées qui traversent votre esprit.

Que remarquez-vous dans l’espace entre vos mains ? Comment cette sensation change-t-elle lorsque vous modifiez la distance de vos paumes ? Il n’y a pas de bien ou de mal à cet exercice. C’est uniquement votre perception du champ énergétique émanant de vous, de votre propre aura.

Comment voir l’aura ?

Comme mentionné plus haut, la technique de la photo Kirlian permet de constater la présence des énergies entourant votre corps. Cependant, il vous est aussi possible de les voir de vos propres yeux.

La capacité à voir l’aura peut être développée avec la pratique. Tout d’abord, commencez à apprendre à voir votre propre aura. Au début, vous ne pourrez voir que les couches inférieures. Avec le temps, vous développerez la capacité de voir les niveaux supérieurs.

Pour cet exercice, vous aurez besoin d’une salle silencieuse avec un mur blanc, de préférence au crépuscule, lorsque la lumière est faible.

Commencez par vous asseoir face au mur blanc. Votre dos devrait être entièrement soutenu par une chaise, vos pieds à plat sur le sol. Prenez quelques minutes pour vous détendre tout en inspirant et en expirant.

Étendez un bras, paume de la main face au mur, le bout des doigts joints. Adoucissez votre regard lorsque vous regardez votre main. Tenez ce regard doux pendant 30 secondes et vous commencerez à voir un champ d’énergie entourant votre main.

Écartez lentement les doigts. Continuez avec le regard doux fixé sur vos doigts et l’espace entre chacun d’eux.

Au bout d’un certain temps, vous commencerez à voir et à dessiner autour de votre main et de vos doigts. Au début, cela peut apparaître comme une vague de chaleur, un champ presque incolore. Mais plus tard, vous commencerez à voir les différentes couleurs de votre aura.

Observez patiemment. Ne perdez pas patience. Soyez juste dans le présent en vous concentrant doucement sur votre main, vos doigts et l’espace entre eux.

En pratiquant régulièrement, vous pourrez faire cet exercice pendant la journée ou dans toute autre condition de lumière et éventuellement sans utiliser le fond blanc.

Spiritualité

Symbolique du loup et spiritualité

Quelles sont les symboliques spirituelles de l’animal loup ?

Le loup, animal inspirant la crainte dans les contes pour enfants, est en réalité une créature sociable qui possède des capacités extraordinaires. Apprécié et adulé dans la culture amérindienne, le loup, en tant qu’animal totem, symbolise l’instinct, l’intelligence, l’indépendance et la soif de liberté. Alors que dans d’autres cultures, il représente le danger ainsi que la peur due à un manque de confiance en soi. Qu’en est-il vraiment ? Voici un tour d’horizon des symboliques du Loup et leurs significations.

Présentation générale du loup

Le loup est un animal quadrupède à fourrure, appartenant à la famille des canidés au même titre que le chien, le renard, le coyote ou le dingo d’Australie. C’est ce qui explique pourquoi le loup ressemble beaucoup au chien.

Cet animal sauvage, qui se décline en plusieurs sous-espèces, selon les endroits où il se trouve dans le monde, vit généralement en meute. De ce fait, il est doté d’une certaine forme de langage qui lui permet de communiquer avec ses congénères. En effet, le loup fait appel à tous ses sens, allant de l’odorat à l’ouïe, en passant par la vue, pour analyser les informations reçues et adapter son comportement en conséquence. À noter que le hurlement du loup fait partie de son langage, notamment pour signaler sa position et permettre le regroupement pour la chasse. Le hurlement du loup sert également à assurer la cohésion sociale et à favoriser la reconnaissance vocale de l’individu au sein de sa meute.

La symbolique du loup

Depuis la nuit des temps, le loup a toujours représenté des symboliques, tantôt positives, tantôt négatives, en fonction des époques et des cultures.

Pour les chamanes, qui ont la faculté de naviguer entre le monde spirituel et le monde concret, le loup a toujours été considéré comme un médiateur avec l’au-delà.

Le loup, adulé chez les Amérindiens, incarne l’esprit ; il symbolise le courage, la dignité et la liberté. Il représente également les valeurs sociales et familiales. Il symbolise aussi la fonction guerrière, chez les Indiens et les Indo-européens.

Dans certaines cultures de l’Asie centrale, le loup, qui est aussi le promoteur céleste des chefs de clans, est également chargé de veiller sur la Création.

D’ailleurs, Sirius, l’étoile du chien se retrouve dans plusieurs récits de la création, et ce, dans différentes civilisations : il est le lieu originel des maîtres des temps anciens chez les Indiens tandis que chez les Anciens Égyptiens c’est dans cet étoile que se trouve la maison des dieux. En Chine, le loup est le gardien des cieux.

Dans la Rome antique, la louve, à l’instar de celle qui a allaité Rémus et Romulus, représente la fécondité. Il en est de même en Anatolie ou dans la région russe du Kamchatka. Alors que dans de nombreuses cultures populaires contemporaines, la louve, incarnation du désir sexuel, représente la débauche.

La mythologie gréco-latine donne au loup des dimensions plutôt négatives, puisqu’il représente la férocité et la sauvagerie, notamment sous les traits de la louve de Mormolycé, nourrice de l’Acheron. Il en est de même dans la mythologie scandinave : le loup géant, Fenrir, fils du dieu Loki est chargé de tuer tous les dieux lors du Ragnarok (la fin du monde) tandis que ses descendants Hati et Skoll, poursuivent sans relâche la lune et le soleil pour les dévorer.

Dans de nombreuses cultures celtes, le loup est relié à la lune et il enseigne les connaissances spirituelles, en aidant les enfants de la Terre à connaître les grands mystères de la vie. Ainsi, le loup symbolise l’éveil individuel.

De nos jours, les personnes dotées d’une grande fermeté, de ténacité, de force de caractère sont souvent surnommées « loup », surtout si elles représentent la réussite sociale.

Notons enfin que le loup est très présent dans les mythes et légendes, ainsi que dans les littératures

  • Les loups géants Fenrir, Hati et Skoll de la mythologie scandinave, sont chargés respectivement de tuer tous les dieux lors du Ragnarok et de dévorer la lune et le soleil.
  • Dans la Rome antique, jumeaux nouveau-nés Rémus et Romulus, devenus plus tard les fondateurs de Rome, auraient été élevés et nourris par une louve.
  • Dans l’Antiquité, apercevoir un loup avant une bataille présageait la victoire, puisque le loup symbolisait la guerre et la chasse.
  • Chez les Indiens d’Amérique, le loup incarne l’esprit, la réincarnation, la liberté.
  • Le loup-garou, une créature légendaire : est un être humain qui se transforme en loup à la pleine lune.

Rencontre avec un loup : significations

Rencontrer un loup ou le voir en rêve peut avoir de différentes significations qui peuvent être négatives ou positives, selon les circonstances, les croyances et les cultures.

Signification de voir un loup : le côté positif

Dans ses dimensions positives, le loup qui représente l’instinct, l’intelligence et la soif de la liberté, est un animal de pouvoir, porteur de force et de mystère. Dans ce cas, il pourrait alors suggérer la possibilité de développer votre instinct ou vos intuitions pour mieux discerner le monde et les personnes qui vous entourent.

Le loup, dans ses dimensions positives vous dévoilent vos capacités d’adaptation, votre ténacité ainsi que votre loyauté. En effet, en tant qu’animal vivant en meute, il révèle votre caractère protecteur envers vos proches et les personnes que vous aimez.

Comme animal totem, le loup symbolise la soif de la liberté. Il vous encourage à vivre pleinement votre vie, en vous fiant à vos instincts et à vos connaissances intuitives.

Symbole négatif de voir un loup

Dans ses dimensions négatives, le loup représente la férocité et l’instinct sauvage. Du coup, il pourrait représenter une menace telle une présence prédatrice qui éveille en vous un sentiment de vulnérabilité.

Il se peut aussi que le loup, en tant que menace, dévoile un manque de confiance en vous ou en quelqu’un. Ce genre de ressenti est exacerbé, lorsque vous êtes trop exposé ou que vous êtes allée trop loin avec quelqu’un ou dans une situation donnée. Dans ce cas, le loup vous signifie qu’il est temps de se ressaisir et de mettre les choses au clair.

Le mot de la fin

L’animal totem loup vous renvoie à vos instincts primitifs et vous incite à avoir plus de confiance en vos intuitions. Cet animal, qui fait appel à tous ses sens pour pouvoir communiquer, est doté d’une grande intelligence et d’une grande capacité d’analyse, des traits de caractère importants si on veut découvrir ou exploiter ses dons de clairvoyance.